Fonds souverain intergénérationnel du Luxembourg

Missions / objets :

Le Fonds souverain intergénératiponnel du Luxembourg (FsiL) a été institué par l’article 1er de la loi du 19 décembre 2014 relative à la mise en œuvre du paquet d’avenir - première partie (2015). Le FsiL est un établissement public, placé sous l’autorité du ministre ayant les Finances dans ses attributions et jouissant de la personnalité juridique.

La mission du FsiL consiste à réaliser une épargne dont les revenus pourront être utilisés, sous certaines conditions et dans certaines limites, pour contribuer au bien-être des générations futures.

Le FsiL dispose de l’autonomie financière. Il est alimenté par une dotation budgétaire annuelle d’au moins 50 mio EUR qui se compose de recettes provenant en partie de la TVA sur le commerce électronique et des accises sur le carburant. Il peut être alimenté par d’autres recettes considérées comme non récurrentes.

Le Gouvernement en Conseil peut  décider,  au plus tôt vingt ans après la date de constitution du FsiL, ou lorsque les avoirs du FsiL dépassent 1.000 mio EUR, d’affecter au budget de l’État au maximum 50% des revenus dégagés par les avoirs du FsiL au cours de l’exercice précédent.

Axes stratégiques sur les prochaines années :

Pendant la phase de lancement constituée des cinq premières années d’existence du FsiL, le FsiL investira exclusivement dans des obligations libellées en EUR et en USD, de notation « investment grade » et dans des actions européennes et des actions d’autres pays développés. Les investissements dans ces classes d’actifs se feront majoritairement à travers des ETFs qui sont agréés comme OPCVM et, de manière accessoire, à travers des OPCVM liquides qui ne sont pas des ETFs.

Le comité directeur a défini, au vu de l’objectif de rendement et de la tolérance au risque, des quotas stra- tégiques qui s’élèvent à 57% pour les obligations, 40% pour les actions et 3% pour les liquidités.

Données fondamentales :

Ministère de tutelle

Finances

Capital social souscrit

n.d.

Nombre de parts sociales

n.d.

Valeur nominale d'une part sociale

n.d.

Nombre de parts sociales souscrites par l'Etat

n.d.

Taux de participation de l'Etat

100%

Valeur nominale de la participation

n.d.

Capital souscrit non versé

-

 

Comité directeur - Membres :

Présidente du Comité directeur :
Mme GOUBIN Isabelle (Etat)


Vice-Président du Comité directeur :
M. KIEFFER Robert (CNAP)


Membres :
M. KREMER Claude
Mme KREMER Katia (Etat)
Mme TOUSSING Pascale (Etat)

Comité d'investissement - membres :

M. GOUBIN Isabelle
Présidente

M. BIRGET André
M. HOLLOWAY John
M. KOHLL Aly

Dernière mise à jour